Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Survivalisme et autres joyeusetés

Le choix des armes : pourquoi Glock ?

21 Décembre 2015 , Rédigé par Superesse Publié dans #Armes

Le choix des armes : pourquoi Glock ?

Problématique survolée lors d'une précédente publication, le choix d'une arme doit se faire suivant des critères pragmatiques et pas seulement "affectifs".

D'ailleurs, l'avantage de la longueur des procédures permettant d'obtenir des autorisations d'acquisition et de détention d'armes de catégories B (pour ma part, cela a pris 8 mois en tout, mais si vous êtes moins doué ou que la préfecture de votre lieu d'habitation n'est pas très réactive, cela peut être le double), c'est que cela vous laisse le temps de bien réfléchir à ce que vous voulez acheter.

Réfléchir, c'est à dire se renseigner sur les différents modèles, leurs avantages et leurs inconvénients, mais aussi en discuter avec d'autres tireurs sportifs afin d'avoir leurs avis et retours d'expérience.

Dans le même temps, il est bon de pouvoir également en essayer le plus possible, afin de les tester en situation. Cela permet aussi de mieux appréhender les défauts de certains. En particulier, impossible de tirer avec un pistolet métallique (type CZ 75) sans me couper un doigt ou me blesser avec la culasse. Rédhibitoire.

Concernant les armes de poing et après avoir validé rapidement le calibre 9mm x 19 Parabellum, mon choix s'est porté sur Glock.

En voici les raisons (liste qui peut faire office de pense-bête des critères à évaluer) :

- ce sont les moins chers (cela peut sembler paradoxal devant la réputation de la marque, mais les concurrents sont souvent 50% plus chers, voire carrément au double du prix)

- consommables et accessoires (chargeurs, organes de visée, éléments tactiques) les plus répandus, les plus variés et les moins chers

- solidité à toute épreuve (aucun élément métallique extérieur pouvant casser ou être détérioré par les coups ou chutes éventuelles)

- simplicité d'utilisation (en particulier, absence de sécurité autre que celle de la queue de détente)

- facilité déconcertante de démontage (pratique pour le transport et l'entretien courant)

- légèreté

- précision en cible très correcte, moins bonne que certains PA plus lourds, mais largement suffisante vu l'usage de l'arme (je suis plus adepte du tir ludique à 12-15 m que de la recherche du bullseye à 25 m, pour laquelle d'autre calibres sont plus appropriés)

Pour le modèle, j'ai opté pour le Glock 19 : dimensions et poids inférieurs au Glock 17 et chargeurs conservant une capacité largement suffisante (15 coups), c'est à mon sens le meilleur compromis. La taille plus réduite de la poignée pourrait gêner les tireurs ayant de grandes mains, c'est le seul petit défaut que je pourrais lui trouver. Et encore, ce n'en est pas un pour moi.

Quand j'ai ensuite décidé d'acquérir un modèle compact, j'ai de nouveau fait presque tout le benchmark complet.



Après avoir longuement hésité avec le Ruger LCP en .380, j'ai finalement pris un Glock 43 : modèle aux dimensions très réduites mais chambré en 9mm x 19 (ce qui permet de ne pas multiplier les munitions différentes) et présentant les mêmes avantages que ses grands-frères.

On en revient donc toujours au même.

"GLOCK PERFECTION" (ou presque)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article